Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Sursauts d'être

Ismael Nery - Nos

I
Être soi : combat sans trêve. Haine pure, haine pure, je veux me sentir palpiter dans ma chair, je veux sentir mes veines, couler mes veines, couler mon sang dans mes artères. Haine pure. Je veux briser la face-miroir, qu'un poing soit vomi de ma bouche, défonce l'orgueil de ces pantins putrides : gerbes de songes, crachats d'instants sur le bitume, dans les jours sans lumière. Tordre le ventre, je veux comprimer mes entrailles dans la présence directe, leur refuser l'appréhension. Pas de peur, pas d'attente paralysante, aucune chiasse dans les boyaux, liquéfiant l'être et toute la gouaille qu'il a quand il est seul. Rien que la rage, la rage, l'ulcère de la tension qui s'apprête à flamber, haine pure, haine pure, phalange craquée sur une pommette, salive rouge et récifs dentaires balayés par ses flots. Il faut tuer l'étrange non-moi qui vit dans mes viscères. Crève, la torpeur ; crève, la terreur ; crève, la non-violence, d…

Derniers articles

Tout brûle déjà ; brûlons ensemble

Allégorie de la geôle de briques

Célébrations urbaines

Éducation sauvage

Violence(s)

Sc(hiz)olarité

Contre l'angoisse des temps qui viennent

Burroughs et le Virus

Réflexion sur la dystopie

L'avenir est une ZAD - l'impasse de notre éducation